mon-arbre-genealogique-a-remplir

Mon arbre généalogique à remplir

Alors que Noël approche, tout le monde se met à la recherche de cadeaux pour faire plaisir à ses proches le moment venu. Et en ce qui nous concerne, nous nous intéressons tout particulièrement à la recherche de « cadeaux généalogiques ». Mais là est toute la question: comment être sûr de faire plaisir ? C’est pour vous éviter des moments de panique de dernière minute que Généastuces se met à la recherche des bons plans cadeaux. Cette semaine nous continuons sur notre lancée dans la catégorie « arbre généalogique à remplir », avec un ouvrage qui vous permettra d’éveiller la curiosité généalogique chez les plus jeunes. Il s’agit de Mon arbre généalogique à remplir, chez ANA éditions.

L’aspect visuel

Ce livre n’est disponible qu’en couverture souple (broché), mais qui a la particularité d’être toute douce au touché ce qui ne manquera pas de plaire à nos petites têtes blondes. Ce qui frappe en premier sont les couleurs vibrantes qui ont été choisies, qui font ressortir l’ouvrage de manière sympa quand on a l’habitude d’associer la généalogie à des photos en noir et blanc à moitié visibles! La couverture donne le ton immédiatement, avec le but de l’ouvrage imprimé en grand sur la première page: Mener des recherches sur mes ancêtres!

Le papier utilisé à l’intérieur est d’étonnamment bonne qualité pour les 42 pages qui constituent le livre. Pas de pages blanches mais un ton vert clair qui rappelle l’esprit « fun » de la couverture tout au long de l’ouvrage.

Le contenu

Le sommaire du livre nous propose les choses suivantes:

  • Comment compléter ce livre ? (p. 3)
  • Histoire de ma famille (p. 4-5)
  • Mon arbre généalogique (p. 6-7)
  • Fiches de mes ancêtres (p. 8-35)
  • Les anectodes que me racontent mes ancêtres (p. 36-42)

La première page – comment compléter ce livre – est en fait une définition de la généalogie qui se veut trouver les bons mots pour rendre la discipline intéressante pour des enfants, en plaçant l’enfant comme le « pilier » de l’arbre généalogique à remplir. Cette même page propose à l’enfant de coller sa photo sur le tronc de l’arbre en première page, petit détail sympa!

L’histoire de ma famille est une double page représentant une double frise chronologique: sur la page de gauche, de 1900 à 1960, et sur la page de droite de 1960 à « ma naissance ». Des case blanches laissées vident parsèment les frises et aucune instruction particulière n’est donnée, ce qui permettra à l’enfant de laisser libre cours à son imagination pour les remplir: dessins, photos, texte, autocollants, etc.

La double page suivante, mon arbre généalogique, se compose d’un arbre généalogique à remplir, à gauche pour l’arbre « du côté de mon papa » et à droite pour celui « du côté de ma maman ». Les arbres remontent jusqu’aux arrières-grands-parents, soit 7 sosa sur chaque page. Là encore, aucune indication particulière sur comment remplir l’arbre autre que « colle des photos », ce qui pourra être vu comme un avantage ou un inconvénient dépendant de l’importance que l’on attache à la créativité pour remplir ce genre de pages.

La partie suivante, fiches de mes ancêtres, est la plus conséquente, composée de 14 doubles pages, une pour chaque sosa. La page de gauche se compose d’informations précises à remplir (photo, nom, date et lieu de naissance, taille (?), nombre d’enfants, métiers exercés, date de mariage et « ce qu’elle aime le plus »). On notera l’absence d’information sur les décès. La page de droite est une page libre comprenant simplement des lignes et la direction « écris ce que tu sais de lui / d’elle ».

la dernière partie, les anectodes que me racontent mes ancêtres, s’étend sur 6 pages à la fin du livre, là encore libres et comprenant simplement des lignes pour du texte.

À qui s’adresse ce livre ?

Nous avons un peu de mal à décider comment recommander ce livre, positionné à la base pour les 4-12 ans ce qui est une fourchette relativement large.

D’un côté les couleurs vibrantes, le peu de directions données et l’absence d’informations « choquantes » comme les décès laisse à penser que ce livre s’adresse principalement aux plus petits de 4-6 ans. L’enfant pourrait alors profiter du livre pour se familiariser avec les « concepts » généalogiques avec l’aide de ses parents et laisser libre cours à son imagination sur comment les formaliser. Mais alors pourquoi avoir autant de pages pour écrire du texte ?

D’un autre côté, les nombreuses pages de texte et la possibilité de capturer les anectodes des ancêtres laissent à penser que l’enfant est déjà supposé être assez mature pour remplir un certain nombre d’informations « textuelles », auquel cas pourquoi laisser de côté les informations relatives aux décès ?

Nous supposons alors que l’âge idéal pour ce livre se situe autour de 7-9 ans, afin que l’enfant sache déjà écrire mais sans pour autant avoir à affronter les « réalités » de la dure vie d’ancêtre qui nous rattrapera tous (i.e. devoir mourir un jour). La note assignée ci-dessous prendra en compte cette limite d’âge « revue » par nos soins (7-9 ans). Pour tout enfant en dehors de cette tranche d’âge, vous pouvez retirer une étoile.

Note Généastuces:

Note : 4 sur 5.

Pour se procurer ce livre facilement:

Et si comme nous vous manquez de temps pour lire tous les livres qui vous intéressent, pensez à essayer les livres audio (1 mois gratuit, annulation facile si vous changez d’avis!):

Laisser un commentaire